Forum de l'Association Jeux à Saint-Dié
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fantastique histoire de Fanta

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: quatrième haute poisson-sommeil   Mar 27 Fév - 16:38

Axelander part à la recherche d'un druide capable d'invoquer le démon qui servait Orlath. Nous devrions pouvoir trouver son nom dans le nid d'Orlath quand nous aurons trouvé le temps d'y aller.

Darinye, n'étant plus bannie, part vers Ragnal et Ficrin pour y chercher un étalon comme cadeau de mariage de son fils et Osalina

Esmira, Elbys et Anry sont les Cavaliers qui vont nous accompagner comme observateurs.

Au moment de partir vers la statue de Zerliane, par le portail de Hoggë, Balasan est absent car a entendu parler de quelque chose que mijoterait son abruti de frère et Lerâlelenord a suivi sa louve qui s'est enfuie pendant la nuit vraisemblablement pour courir le guilledou.

Arrivés sur la statue de Zerliane, nous y sommes accueillis par des truffais(plus ou moins mycosiques) escortant des sidhes venus pour sceller l'accès au coeur de Zerliane. Les Cavaliers ont pu commencer à apprécier l'effet de l'excès de consommation de fungazur sur des humains.
Sudati, chasseresse d'Eleniam et messagère du roi Zanahm nous fait part d'une invitation de celui-ci à le rencontrer.
Rendez-vous est pris pour dans quatre jours aux Hérauts de Diuris.

Avons poursuivi vers le nord sur la route de Truffard que nous quitterons vers les sources d'Ilania.
la Bérhûn que nous croisons est à sec, les poissons le ventre en l'air.

En cherchant du bois pour le camp nous avons découvert et marqué l'entrée d'une des mines naines. Nous y reviendrons dès que possible.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: cinquième haute poisson sommeil   Mer 28 Fév - 18:42

Au matin les Cavaliers ont décidé de poursuivre vers Truffard pour se rendre compte par eux-mêmes de la métamorphose subie par la ville.
Et au saut du sac de couchage, Samad le frère de Balasan nous tombe dessus et agresse Wardus pour finir l'ordalie. Wardus l'a occis proprement.  Nous avons quand même aidé les cavaliers à faire son bûcher.
Avons rencontré sur la route une surface plane magique qui absorbe tout ce qui lui tombe dessus. Nous l'avons contourné sagement tout en jouant à lancer des cailloux dessus pour les voir disparaître.
Avons ensuite croisé deux voyageurs qui fuyaient une créature hybride d'ogre et de buffle. Après les en avoir débarrassé nous leur avons conseillé d'eviter Truffard et d'aller vers Méandre. Adelinas et Burland allaient en pèlerinage à Ilania mais en ont été chassés par la bande de la main rouge qui  a établi des barricades à l'entrée  des grottes.
Le soir venu, Druss et Wardus y vont en éclaireurs.
L'eau ne coule plus, les bassins sont à sec et les ondines survivantes sont retenues prisonnières par au moins une dizaine de brigands.
Nous attaquerons demain à l'aube.


Dernière édition par Yrrieth le Jeu 8 Mar - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: Sixième haute poisson-sommeil   Jeu 1 Mar - 12:56

A l'aube Hoggë a donc invoqué un élémentaire de terre à qui il a demandé de surgir loin à l'intérieur des grottes pour faire diversion. J'ai donc pu m'approcher et faire une brèche dans la barricade dans laquelle nous nous sommes engouffrés.  Le reste du combat fut relativement facile même si leur chef Felix Arg'hn a tenté de prendre la doyenne des ondines en otage et a voulu l'égorger sous mes yeux. Mais au moment de lui trancher la gorge j'ai réussi à le distraire et à faire comprendre à Matterarrah de se baisser pour échapper à sa lame. Wardus de son côté a réussi en un seul superbe coup tournant à se débarrasser de trois adversaires en même temps. Un ou deux bandits seulement ont réussi à fuir mais je gage que nous ne les reverrons plus.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les grottes sont absolument magnifiques : des piliers de cristal en soutiennent la voûte,  l'eau jaillit d'une cascade et se répand dans plusieurs bassins successifs avant de donner au dehors la rivière Berhun ou Ilania selon les peuples. La grotte a tout de même été jadis aménagée par les nains notamment pour sa défense que nous remettrons en état pour aider les ondines. Une petite grotte recèle une fresque montrant le paysage autour de Don. On peut d'ailleurs remarquer que la fresque évolue selon les saisons. Sans doute une des fresques réalisées par    permettant de voyager.
En remerciements pour notre aide les ondines nous autorisent à nous servir en eau cristalline à pouvoir magique et vont nous aider à creuser un puits au fortin.
Druss, soit disant pour des motifs pédagogiques , la magie de l'eau... , va rester un jour ou deux avec les ondines mais j'ai bien remarqué ses regards énamourés en direction d'une ondine aux longs cheveux blancs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La rançon réclamée à Dolmanis avait été versée et nous l'avons retrouvée dans les quartiers de Felix Arg'hn et les ondines n'en ayant aucun besoin nous ont demandé de les en débarrasser ce que nous avons fort civilement accepté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: 6 H PS   Jeu 8 Mar - 16:24

Sommes repartis vers Diuris
Avec un petit détour vers la supposée mine de diamant du clan Skander.
Un grand puits de vingt mètres de diamètre et quarante de profondeur s'ouvre dans le sol, caché au milieu d'un roncier. Une cage se trouve suspendue à mi-hauteur par ses quatre coins à des crémaillères courant le long des parois.
Alors que nous descendions vers la cage, nous avons été attaqués par quatre gargouilles placées là par des elfes pour interdire l'accès de la mine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Deux ont facilement explosé en tas de gravillons sous nos coups tandis que les deux autres ont fait appel à la magie pour nous résister  et ont préféré fuir le combat.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La cage peut se manoeuvrer avec trois personnes simultanément dans les alcôves du cercle intérieur mais il faut semble-t-il être six pour ouvrir une autre partie du réseau. Nous reviendrons au complet.
Deux salles sont inondées et la troisième sèche.

Avons récupéré quelques diamants oubliés et un médaillon orné d'une constellation.

Lerâlnaur, avant de nous rejoindre a évité à un habitant de Mélisse de se faire lyncher par des soldats du satrape de Dolmanis. Ceux-ci avaient voulu taxer le village de façon abusive. Nous ferons un rapport à Dolmanis ; si tant est que cela serve à quelque chose ; ces soldats avaient bien livré la rançon de Dolmanis à la bande de la main rouge et ne voulaient pas que nous y allions: le problème étant soi-disant réglé... Il y a anguille sous roche...

Avons remis la cage ascensionnelle à mi-hauteur avant de repartir vers Diuris.

Le roi Zaman nous accueille dans la salle de la tête de Zerlian. Il est conseillé par un elfe entièrement contaminé par le fungazur. Celui-ci, Oïbote, est la voix de Maadi le fungazur. Les elfes nous propose une alliance contre les hobgoblins qui se prépareraient à étendre leurs exactions sur la vallée. Nous demandons réflexion et descendons voir le sarcophage toujours là mais les elfes y ont rajouté des runes de protection.

Druss, en descendant voir la base de Zerlian, a failli se faire bouffer par un schmurgloeil géant. Les elfes nous ont aidé à le sortir de ce mauvais pas.
Ai utilisé ma potion de marabille pour rendre ma cape d'ourshibou volante.

Leurràlenord a soufflé dans le cor pour appeler à l'aide. C'est un aigle géant, dénommé Moen qui est venu trop tard mais il a accepté d'emmener Druss faire un tour dans les airs. De là-haut il a repéré des lueurs dans les vestiges d'une cité en hex 1215, les traces d'un champ de bataille à la lueur des lunes en hex 1316 et un phare sur une île au centre d'un lac en hex 1616.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Yrrieth le Mar 27 Mar - 12:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: Premier fuyante poisson sommeil   Mer 14 Mar - 18:40

Okkoto a enfin accepté de répondre à mon appel depuis sa "mort" il y a quelques jours.

Le roi Zanam invite certains d'entre nous à une partie de chasse. N'étant pas le bienvenu, j'accompagne Hoggë dans le sous-sol de Solenius.
Nous y découvrons que du fungazur attaque le barrage en bois pour y créer une brèche dans le but vraisemblable de noyer les sous-sols et de rendre inaccessible la fresque. Nous passons une partie de la journée à éliminer le fungazur et réparer ses dégâts.

Pendant la partie de chasse Lhrhahlhnhohrh joue un tour pendable au roi, le perd et le ramène en sûreté tout en lui volant sa couronne avec l'aide des deux autres lascars Wardus et Druss. Wardus ayant eu l'idée d'aller au ravitaillement à Mélisse, en profite pour y cacher la couronne.

Pendant la journée nous avons ressenti plusieurs secousses dues aux Mange-terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: Deuxième de la fuyante du poisson-sommeil   Mar 27 Mar - 13:00

Puisque nous "tergiversons" toujours pour nous rallier aux Sidhes, ceux-ci nous donnent un mois pour nous décider, nous faisant miroiter une aide contre les Hobgoblins.

le chien du Cavalier Elbis est revenu seul avec un seul mot gravé à l'intérieur de son collier : "Trahison".

Dès le départ des Sidhes nous descendons dans les sous-sols. Druss y rénove la fresque représentant Eleniam.
Mes kodamas ont échappé à mon contrôle ! Ils ont détruit les réparations que nous avions faites mais Balasan est arrivé juste à temps pour tout colmater définitivement par une transmutation.

Druss, Wardus et Leralenor, partis chasser, ont croisé des bohémiens en fuite. Ils se sont évadés de chez les gnolls qui seraient dirigés par le Rakshasa Cypérion. A leur retour ils nous ramènent, accrochée à une corde, une roche volante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'imagine très bien ce que nous pourrions faire en découvrant un gisement de ces roches
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Pendant ce temps, je transporte Balasan en haut de Zerlian où il transmute une partie du plancher pour faire tomber le sarcophage dans les sous-sols. J'élimine un oiseau-fantôme destiné à prévenir les Sidhes.

La roche s'avère juste suffisante pour transporter sans effort le sarcophage, une fois solidement accrochée au dessus.

J'ai utilisé une dose de poudre des rêves lucides pour donner vie à la fresque et nous allons la traverser.

Le but est de détruire ou faire fuir le fungazur à l'aide du coeur de Zerlian en augmentant sa puissance grâce à l'eau d'Ilania amenée à travers un portail ouvert par Hoggë.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: toujours 2 F PS   Mar 3 Avr - 15:00

Vivants et victorieux ! Même si cette journée a semblé durer une éternité et que maintes fois nous avons douté de nos chances de succès.
Nous avons traversé la fresque grâce à la poudre même si ce n'est pas anodin. La fresque a pris vie devant nous et en faisant quelques pas, nous nous sommes retrouvés dans Eleniam.
Wardus et moi avons ressenti un cisaillement de l'âme et avons eu l'impression de perdre une partie de notre personnalité. J'ai dû faire un énorme effort de volonté pour rester entier. Les autres n'ont rien ressenti, je ne sais pas quelles conséquences celà aura sur Wardus.

J'aurai désormais toujours sur moi quelques doses de poudres des rêves lucides surtout à proximité d'une fresque, d'autant que la poudre peut aussi servir à restaurer la mana des magiciens.

Quelle surprise à l'arrivée ! Anry, l'un des trois cavaliers, se trouvait non loin de là et a voulu tout de suite nous emmener vers Elbys. Wardus et moi, bien que méfiants avons décidé de le suivre. Ils s'étaient évadés avant d'être incorporés au Fungazur et de plus avaient réussi à immobiliser le roi Zanam. Ils avaient prévu de le brûler sur un bûcher mais ne parvenaient pas à y mettre le feu. Après l'avoir incinéré, nous demandons aux deux cavaliers de nous mener au sommet de la colline où se trouve la caldeira recelant le fungazur. Une fois arrivés, nous nous dissimulons en attendant l'arrivée du reste du groupe.

Car pendant ce temps, Balasan, Hoggë, Druss et H'Lralnor devaient monter par le plus court chemin avec l'élémentaire de pierre poussant le sarcophage lévitant grâce à la roche volante.
Ils ont d'abord rencontré Wangiru l'oracle qui est restée incompréhensible et n'est heureusement pas parvenue à les faire changer d'avis.
Comme de bien entendu ils devaient s'attendre à une certaine opposition et n'ont pas été déçus: une dizaine de Sidhe montés sur des licornes et menés par Sudati les ont chargés. Ils ont réussi à s'en débarrasser mais Druss a été emmené ailleurs par une Sudati vraisemblablement retournée et consciente que nous agissions pour le bien du peuple Sidhe.

Ne voyant personne arriver, Wardus et moi redescendons à la rencontre du reste de la patrouille. Mais nous surprenons les Cavaliers à parler elfique, Wardus en tue un rapidement mais je perds tout contrôle de mon corps et me retrouve à devoir assister impuissant à mon attaque violente sur Wardus qui a failli tomber d'une falaise mais finalement se rétablit et parvient à prendre la fuite. Zahnam, décidément au courant de tout nous concernant, me fait décoller grâce à ma cape d'ours-hibou enchantée. Il cherche à repérer d'autres patrouilleurs.

Druss,de son côté est prévenu par Sudati qu'il n'aura qu'une seule chance, il parvient à percer l'illusion que nous présentait le fungazur et s'est retrouvé face au roi Zahnam et quelques gardes mais doit battre en retraite. Cependant son attaque sur le roi a au moins permis de relâcher son contrôle sur moi.

Le roi, m'ayant emmené en altitude, décide de me précipiter en piqué vers le sol et c'est sans doute l'intervention de Druss qui me sauve la vie et me permet de m'écraser dans un arbre plutôt qu'à terre. Après m'être soigné, j'invoque Okkoto pour m'aider à rejoindre le cratère mais doit à mon tour faire face à six elfes montés sur licorne. Malgré la rage d'Okkoto envers les Sidhe, je dois aussi battre en retraite en m'envolant, les Sidhe s'acharnant sur Okkoto, il finit par repartir dans son monde et les Sidhe ne parvenant pas à détruire la statuette, l'emportent.

De leur côté, Balasan, Hoggë et L'Ra'L'Nor continuent de gravir la pente et doivent maintenant faire face à Oïbote le moisi qui n'est qu'Amour et cherche à les convaincre d'abandonner. Leur inébranlable volonté de fer leur permet enfin d'arriver sur le rebord du cratère où Wardus, Druss et moi finissons par les rejoindre.

Enfin réunis, nous allons devoir résister à tous les assauts pendant l'heure que mettra Hoggë à ouvrir le portail sur Il'ania.
Premier assaut : Wanjiru et quatre Sidhe que nous mettons en déroute, Wanjiru prend la fuite avec une flèche dans le genou...  Wink laissant ses congénères sur le terrain ; Balasan, pour nous renforcer, a relevé des squelettes.

Druss ouvre le sarcophage et par magie amène le Coeur au dessus du fungazur ce qu'il n'apprécie visiblement pas car il réagit par une violente vague psychique. Heureusement seuls deux d'entre nous sont momentanément pris de panique mais se ressaisissent.
Drus toujours par magie fait tomber en pluie le peu d'eau d'Il'Ania que nous avions dans nos gourdes d'abord sur le Coeur puis sur le fungazur qui souffre atrocement percé de milliers de trous.
Les squelettes de Balasan, envoyés le taillader, libèrent les trois Cavaliers qui avaient été récemment incorporés à sa immonde masse  visqueuse et gluante.
Oïbote sort à son tour du fungazur pour nous attaquer et essayer d'attraper le Coeur mais il est bloqué par l'élémentaire de terre et les squelettes.
Occupés par le fungazur, nous ne voyons pas Zahnam nous charger de l'extérieur, il vise Druss qui contrôle le coeur et s'avère un ennemi redoutable maîtrisant la magie. Lrrllnnrr et moi parvenons à faire barrage pour l'empêcher de s'en prendre à Druss ou Hoggë concentrés sur leurs missions.

Les aigles ! Les aigles arrivent ! Enfin de l'aide ! Ils attaquent aussitôt le fungazur qui contre-attaque en s'élevant, déployant des tentacules et tentant de venir vers le bord de la caldeira. Un des aigles se fait capturer et tuer par cette horreur cosmique s'avançant inexorablement vers nous. Ses appendices gluants et dégoulinants s'avancent vers nous cherchant à nous capturer et nous broyer pour nous dissoudre. Notre santé mentale a vacillé devant cette abomination venue d'ailleurs mais notre résolution de débarrasser le monde de cette engeance du père des monstres a été la plus forte.
Nous parvenons à immobiliser le roi et à l'enfermer dans le sarcophage.
Soudain une autre aide inattendue surgit : Sudati, montée sur sa licorne, charge, nous survole et se précipite sur le Fungazur et entreprend d'y creuser un trou et d'y enfouir le Coeur.
Et enfin la liturgie de Hoggë vient à son terme, enfin le portail s'ouvre et les ondines d'Il'Ania y dévient toute l'eau de leur rivière. L'eau arrive, brumisée et entreprend d'accroître le pouvoir du Coeur et de dissoudre ce monstrueux cauchemar. Il était grand temps, une centaine de Sidhe se rassemblaient sur les pentes de la colline, tous s'effondrent, abandonnés par le pouvoir du fungazur.

La prophétie est accomplie, non sans mal, à l'issue d'une des journées les plus longues de ma vie.

Wardus soigne comme il peut les trois Cavaliers tandis que je me lance dans une expérience en baignant quelques Sidhe pris au hasard. Pour les plus contaminés cela s'achève par une dissolution dans l'eau du lac nouvellement créé dans la caldeira, les moins atteints recrachent des filaments de fungazur et semblent recouvrer un début de meilleure santé.
H'Lr H'L H'Nor médite avec Shon l'aigle survivant.
Hoggë explore les habitats Sidhe.
Balasan découvre les pouvoirs du heaume du roi que nous avons réussi à lui arracher avant de l'enfermer dans le sarcophage.

Je suis épuisé, je dois aller dormir à mon tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: le lendemain du jour le plus long, 3FPS   Mar 10 Avr - 15:19

Leuh..rahellenor, Hoggë et Wardus vont chasser plus au sud car nous sommes totalement démunis.
Cependant je passe la journée à faire le tri parmi les Sidhe pour soigner ceux qui peuvent encore l'être et dissoudre les autres. Je me suis permis de faire les poches de tous les morts...

Les chasseurs rencontrent Cypérion le Rakhshassa qui leur offre un petit déjeuner ! Il est installé à l'entrée de la mine où nous l'avions déjà rencontré, dirigeant une bande de gnolls. Cette mine serait un passage vers un antique lieu sacré : Elegorius. Cypérion cherche les sept épées naines du clan Skander pour... pour quoi faire au juste ? Pas envie de lui dire où les trouver.

Pendant la suite de leur chasse, nos trois nemrods tombent sur une bande de bohémiens, barricadés dans une grotte. Hoggë décide gentiment de les aider à aménager douillettement leur caverne.

Et les deux compères restants, toujours brocouilles, décident de rendre visite à Edna et son clan de primitifs. Bien qu'aveugle Edna reconnait, sans doute à l'odeur, Wardus, pour un descendant de Wardus le patrouilleur de sa jeunesse. Elle lui offre donc un anneau que portait toujours Wardus le vieux et qu'elle avait gardé en souvenir. Wardus le vieux ne savait pas ou n'a jamais dit à quoi il pouvait bien servir...
Edna confirme aussi que le marteau sert à contrôler les mange-terre.

Avant de nous quitter, Shon l'aigle survivant, nous révèle que Dagh n'est pas un hobgoblin et en a juste l'apparence. Il les dirige mais il pourrait exister des dissensions à exploiter au sein de leur tribu.
Shon nous invite à rendre visite à une puissance de la vallée pour sceller une alliance. Quand nous voudrons nous pourrons la rencontrer sur le deuxième sommet dépassant de la forêt entre Fangorn et le fortin oriental.
Shon, de son oeil perçant m'a retrouvé Okkoto.

Les Cavaliers arrivent enfin, déçus de ne pouvoir participer à aucune bataille. Certains d'entre eux assiègent Truffard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: le surlendemain du jour le plus long   Mar 10 Avr - 17:26

Nous partons vers Truffard à quatre, ou cinq.
Druss pense rester un peu à Eleniam, ou pas.
Hoggë continue ses travaux d'architecte d'intérieur ou pas.
Finalement c'est L'Rat Elle Mord qui a disparu au matin.

Il a découvert en fourrageant dans Eleniam les archives du clan Skander gravées à l'intérieur de cristaux. Jadis le clan Skander et un Nez-de-cuir nommé Branigan étaient alliés. Celui-ci forgeron a réalisé les sept épées des Anciens du clan. Les diamants extraits de la mine que nous connaissons étaient utilisés dans un but mystérieux. Lors de la brouille entre les Sidhe et les Skander, les nains s'étaient réfugiés au fond de la mine de diamant et Branigan a réussi à les sortir de là en passant par l'Outre-terre jusque Eleniam. Pourquoi Eleniam ? Un lieu Sidhe ?! Les archives s'arrêtent là puisque c'est à Eleniam que nous les avons découvertes.

Les Cavaliers nous apprennent que les autres clans cavaliers contaminés par le fungazur et les truffais sont dans le même état végétatif que les sidhe.

En route, une secousse fait s'effondrer un pan de falaise sur notre troupe. Wardus réussit l'exploit de sauver quelques Cavaliers de l'écrasement. Qui peut encore croire à une coïncidence ?

Arrivés à la grotte des bohémiens, ceux-ci nous avouent qu'ils préféreraient reprendre leur vie errante. Nous leur proposons donc de s'installer à notre chalet près du fortin où ils pourront reconstruire leurs roulottes. Edna et son groupe de primitifs iront vivre à Truffard dont ils sont en fait issus. Juste retour des choses.

Druss, Balasan et Wardus partis chasser se sont fait attaquer par une meute de loups et ne reviennent donc pas brocouilles.
Ils ont croisé Nishan la louve de Lrln, accompagné d'une silhouette mystérieuse, son maître ?

Ouverture du portail
Arrivée au fortin
Accueillis dans la joie par nos gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: 5FPS   Jeu 19 Avr - 15:33

Nous allons enfin prendre quelque repos.
Kate a bricolé une couveuse pour mes oeufs de coquatrice et selon ses recherches nous pourrions espérer une éclosion au printemps.
Pour la prochaine fête des Lumières je me lance dans la préparation de feux d'artifices en parallèle du renouvellement de mon stock de potions et poudres de terrain. Kate et Pétronille me sont d'une grande aide.

Pour alimenter le fortin, Hoggë entreprend de creuser le puits que les ondines ont accepté de bénir par la suite.

Druss, en allant voir Hector pour des recherches dans des grimoires, tombe sur une gravure où l'on peut voir un fils bâtard de Zerlian portant le même haut-de-chausse bariolé qu'il tient de ses ancêtres. Dorénavant nous devrons l'appeler De Russ. Son titre éventuel est encore inconnu.

Trois nains en provenance de Plainorge sont arrivés avec un chariot de bonne bière naine pour commercer avec Dorisem. Nous aurons de quoi arroser dignement la fête des Lumières. Les mêmes nains, découvrant ma passion alchimique, m'apprennent l'existence d'une pierre philosophale dont ils ont entendu parler et au sujet de laquelle ils m'informeront davantage si d'aventure ils en découvrent plus.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: 6FPS   Mar 24 Avr - 15:20

RAS
Préparation de poudres, élixirs et feux d'artifice au labo avec Kate et Pétronille.
Vacances en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: 1BL    Mar 24 Avr - 15:27

La soirée et la nuit ont été mémorables. La fête réussie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais c'était trop beau.

Wardus, à l'affût a repéré une lueur bleutée dans le ciel à quelque distance vers l'est. A priori au bord de la Rhûn et vers le tumulus où nous avions enfoui Donias. Alarme donnée, nous nous y précipitons, Wardus, Balasan et moi pendant que Hoggë ouvre un portail vers Eleniam afin que DeRuss récupère le coeur de Zerlian.

Près du tumulus de Donias nous découvrons le grolm métamorphosé par le fungazur. il est survolé par une immense sphère métallique avec laquelle il semble échanger des spores, des lumières, que sais-je ?

Wardus atteint le grolm en premier pendant que je m'occupe de roches volantes assurant, visiblement la défense du grolm.
Un combat épique une fois de plus, tout à l'honneur de Wardus décidé à combattre seul cette créature qui de plus apprenait à se défendre contre chaque type d'arme.

DeRuss, une fois le portail ouvert, a rejoint Eleniam où il a retrouvé Leeuh'Rathaitlenord et tous deux ont ramené le coeur au péril de leur vie car le portail ne nécessitait plus un simple pas mais bien la traversée d'un tunnel dans un lieu ailleurs. Un espace vide et obscur où les directions, les distances et le temps ne sont plus comme dans notre monde mais où toutefois flottaient des êtres gigantesques qui ont cherché à les engloutir.

Le grolm, mal en point, finit par disparaître pour réapparaître un peu plus loin mais accompagné d'une créature cacochyme humanoïde qui tente de communiquer mais que Lrâël'nör s'empresse de transpercer d'une flèche dans la gorge. Nishan achève le grolm. La sphère descend et un orifice s'ouvre d'où une autre créature surgit et tente de récupérer le corps de la première. Wardus, miséricordieux, lance le corps dans l'orifice et on lui lance un mystérieux octaèdre. En remerciement ? La sphère s'est élevée à nouveau et a disparu dans le ciel infini et au delà.

Qu'a-t-elle pu vouloir nous dire ? Que voulaient-elles ? Un doute persiste. Le fungazur était bien dangereux pour la vallée et maléfique mais cette sphère et ses occupants ? Aurions nous dû laisser faire ? Je laisserai nos descendants et successeurs en décider s'ils devaient à nouveau y être confrontés. Un dialogue aurait-il pu s'instaurer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: 2BL   Mar 15 Mai - 14:34

Labo-Apéro-Dodo.

Lrlnrh a tendu la corde d'arc faite à partir de Orlath et lui a donné un nom comme à toute arme magique qui se respecte: Ancyèle.

Apéro-dodo-Labo-apéro-dodo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: 3BL   Mar 15 Mai - 14:36

Apéro, labo, dodo...

Petit séisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: 4BL   Mar 15 Mai - 14:49

Avons prévu d'ouvrir le dernier portail ouvert par Orlath aux hérauts de diuris.
Départ à trois (Leralenore, Hoggë et moi) en bateau avec le marchand Tabelius qui descend jusqu'à Plainorge mais pas au delà car les dolmaniens auraient établi un monopole sur le transport sur la Rhûn en aval.
A notre arrivée aux hérauts, un nouveau seisme entraine la chute de la main gauche de Solenius ; le saut au dessus de la Rhûn devient plus dangereux.
La porte ouvrant le haut de Zerlian est piégée, Hlehrahlhnohr ne réussit pas à les désamorcer pendant que Hoggë ouvre le portail.
L'arrivée se fait normalement( plus de tunnel ) au sommet d'un menhir au centre d'un gazon épais entouré de douze autres plus petits.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Ce cromlech se situe plus loin au nord ouest de la vallée. Il se trouve de plus au pied d'une fortification défendant l'accès au gouffre de Mackens au pied de la montagne. Une tour et une muraille barrent l'accès au fond de la vallée. Les lieux sont occupés par une troupe de centaures tous mâles (pas de femelle, ils saillissent indifféremment femmes et juments ) Au fond de la vallée se trouve un gouffre sans fond autrefois enjambé par un pont de pierre.



Le cromlech est aussi la source de la rivière Eimael affluent de la Rhûn.

Le dernier étage de la tour était occupé par

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lerale'nhaur et moi nous sommes fait mordre et salement empoisonner. J'ai réussi à me faire un antidote mais pas assez pour deux. Nous nous replions pour y retourner demain.
Espérons que notre elfe préféré passe la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: 5BL   Jeu 24 Mai - 13:35

Il a survécu (Lralnor bien sûr) et nous avons réglé son compte au centipède géant.
Dans les appartements de Orlath nous avons trouvé le nom du démon "Slanesh" et au sommet de la tour un pentacle pour l'invoquer.
Le démon faisait des expériences sur des goblins en échange de ses services pour Orlath. Nous transmettrons les informations à Axelander qui s'en débrouillera avec ou sans notre aide.

Retour au fortin.


Dernière édition par Yrrieth le Jeu 24 Mai - 15:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yrrieth

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 52
Localisation : Pair et Grandrupt

MessageSujet: Re: La fantastique histoire de Fanta   Jeu 24 Mai - 13:36

Départ vers la mine de diamants puisque tout le monde est là.
Giboulées, vivement le printemps...
Il semblerait que quelqu'un soit passé avant nous. Deux à trois empreintes de pas dans la neige récente. mais au fait ce quelqu'un est-il ressorti ?
Dans une des salles que nous avions déjà vue a eu lieu un sacrifice type virtum aquae qui a nécessité le sacrifice de huit hobgoblins.
A six, en utilisant les six alcôves du cercle extérieur nous avons ouvert deux autres pièces : une salle d'armes et réserve envahie par une liane toxique d'origine elfique que De Russ a désintégrée. Ce fut aussi la forge où Branigan (Nez de Cuir déjà mentionné auparavant) a forgé les sept épées naines.
L'autre ouverture amenait sur le site d'extraction où une bestiole apprivoisée nous a amenés sur un filon que Hoggë s'est empressé d'exploiter. De quoi payer quelques frais.
En tournant un cran de plus, nous avons ouvert une autre ouverture, probablement de secours débouchant sur l'Outre-Terre. Une créature se précipitant vers nous, nous avons préféré refermer le passage et Hoggë a brisé l'amulette qui permettait l'ouverture de cette issue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fantastique histoire de Fanta   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fantastique histoire de Fanta
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeux à Saint-Dié :: Le coin des joueurs :: L'autre histoire d'Oltréé-
Sauter vers: